Mon panier

__________________________________________________
L'HISTOIRE DU PARFUM DE L'ANTIQUITÉ À NOS JOURS

BALSAMAIRE EN VERRE SOUFFLÉ ET MOULÉ, SYRIE,
IIIE SIÈCLE, COLLECTION FRAGONARD.


Rome : de l’austérité à l’orgie des sens


En mille ans d’histoire ou un peu plus, Rome se transforme d’un petit village de paysans en la capitale incontestée de l’humanité connue.  Aux évolutions de sa puissance répondent des changements profonds de la morale. Si la République réussit pendant longtemps à maintenir une certaine austérité, elle ne résiste pas aux fastes de l’Empire et surtout à la découverte du raffinement oriental et de ses parfums.

Les bains attirent une clientèle nombreuse et les soins portés au corps concernent l’ensemble des classes favorisées de la Rome antique.

Les odeurs, parfums d’ambiance, huiles et baumes divers pour la peau ou les cheveux, effluves épicées émanant de mets raffinés, sont au coeur de la vie romaine de la haute société. Une telle profusion conduit les moralistes de l’époque à condamner l’utilisation excessive des parfums.


Le parfum dans les grandes religions monothéistes


L’adoption du catholicisme par Constantin au IVe siècle fait reculer l’usage immodéré des parfums que l’on associe aux cultes orientaux, tel que celui d’Isis. Quand l’empire romain s’écroule, l’église catholique demeure la seule force organisée face aux barbares et l’usage du parfum est limité pendant une longue période.

La religion et la culture juives se sont en parallèle développées sous l’influence des cultures orientale et égyptienne. Il n’est donc pas étonnant que, là aussi, le parfum soit avant tout religieux. Le judaïsme a laissé des écrits qui permettent d’avoir une bonne idée de cette prééminence du sacré dans le domaine des parfums et encens.

Pour les Musulmans, le parfum est au coeur de toutes les cérémonies religieuses, le Coran précisant les produits à utiliser et le rituel à suivre pour chaque circonstance. L’usage profane est également apprécié et les savants arabes mettent leur science au profit de la parfumerie en mettant au point le premier alambic en cuivre étamé (les précédents étaient en verre) et en lui adjoignant un serpentin de refroidissement en verre. Le développement rapide des relations commerciales avec le reste du monde civilisé conduit à une diffusion de leurs connaissances en alchimie.

ARYBALLE EN PÂTE DE VERRE DÉCORÉE, NÉCROPOLE DE DAR ESSAFI,
VIE-VE SIÈCLE AVANT J.-C., COLLECTION FRAGONARD.
BRÛLE-PARFUM EN BRONZE, IRAN SELDJOUKIDE,
XIIE SIÈCLE, COLLECTION FRAGONARD.
Une fidélité récompensée

Une fidélité récompensée

Paiement sécurisé

Paiement sécurisé

Echantillons gratuits dans vos colis

Echantillons gratuits dans vos colis

Satisfait ou remboursé

Satisfait ou remboursé